qualité de construction sysba vs fora

Toutes les questions techniques non spécifiques RM (Navigation, confort, sécurité, etc.). Ce forum est visible par tous...
dlb29
Nouveau membre
Messages : 3
Enregistré le : 05 avr. 2006, 21:23
Localisation : Pleyber christ

Messagepar dlb29 » 13 mai 2006, 13:12

y a-t-il eu, avec la reprise du chantier par les nouveaux dirigeants, une évolution dans la qualité de construction des rm 1050? en clair, que penser d'une éventuelle occasion signée sysba? 2° question, la protection des lests et quilles contre la corrosion est-elle au point?

Avatar de l’utilisateur
Jean Michel
Membre
Messages : 1775
Enregistré le : 24 févr. 2006, 09:24
Bateau : Salouti² RM 1050 N°105
Localisation : Golfe du Morbihan
Contact :

Messagepar Jean Michel » 15 mai 2006, 09:57

Bonjour,


Je n'ai pas de RM construit par Sysba.

Mais j'ai eu l'occasion d'avoir à faire avec ce chantier pour la rénovation de mon ancien RM 900.
Et j'ai été très content de leur travail.
Le chantier sysba avait une bonne réputation au niveau du travail réalisé.

Tu peux peut être interroger directement les adhérents ayant des bateaux sysba (RM 1050 avant le N° 21)
ou les RM 800

Jean-François
Membre
Messages : 57
Enregistré le : 13 mars 2006, 11:39
Bateau : RM 1050 Chevalier Gambette, n°23
Localisation : Port Royan

Messagepar Jean-François » 15 mai 2006, 14:18

Mon RM est pur Fora, mais l'un des premiers, j'avais commencé ma réflexion avec Sysba. A moins que quelque chose m'ait echappé, il n'y a pas eu de changement structurel lors de la reprise du chantier par Fora. Si Sysba a eu des problèmes je n'ai jamais entendu dire que cela était lié à des problèmes de fabrication. L'intérieur d'un bateau Sysba est sans doute moins flatteur à l'oeil, mais cela n'entache pas ses qualités marine. Les options étaient très nombreuses il faut donc éplucher davantage le descritif du voilier.

Je n'ai pas de pbs côté lest et quille, mais mon RM n'a que 2 ans, il faudra écouter l'avis de membres ayant des RM plus anciens.

Avatar de l’utilisateur
éric
Membre
Messages : 789
Enregistré le : 22 févr. 2006, 17:34
Bateau : Ovento, RM 1050, n° 21
Localisation : Saint Cast le Guildo

Messagepar éric » 02 juin 2006, 18:58

Pour ma part, je pense que la qualité est équivalente, mais Fora s'est attaché (comme l'aurait sans doute fait Sysba) à corriger les défauts rencontrés sur le 1050 précédents. Je pense en particulier à la galvanisation du lest intérieur qui parait-il présentait souvent de la rouille auparavant, et aussi au vaigrage intérieur en panneaux (lattés pour une part) de contreplaqué, ce qui a bien diminué les amorces de fissures aux raccords avec les cloisons qu'on voit souvent sur les 1050, même si ça n'a à mon avis aucun caractère de gravité. J'ai aussi noté le remplacement des portes des équipets arrière latéraux du cockpit pour assurer une certaine étanchéité ainsi que les panneaux des gros coffres arrières du cockpit par des panneaux Lewmar. Et aussi la pose différente des panneaux de coque (dont je n'ai malheureusement pas profité, assurant semble-t-il une bonne étanchéité.

Par contre, j'en reviens à une idée force, le chantier devrait accentuer son effort de contrôle de qualité avant la livraison et/ou la mise à l'eau : je commence à avoir vu pas mal de bateaux sortis du chantier avec des petits détails jamais fondamentaux, mais qui empoisonnent la vie quand le propriétaire n'a qu'une envie, naviguer au plus vite, et une vérification poussée par des techniciens de Fora qui naviguent souvent serait bénéfique pour tout le monde.
Je sais bien pour l'entendre très fréquemment que tous les chantiers, y compris les plus industrialisés, subissent cette critique, mais Fora a les moyens de se distinguer sur ce plan, à condition peut-être d'être moins en flux tendu et d'accepter de retarder certaines livraisons si le bateau n'est pas complètement vérifié.
Ceci n'engage que moi bien sûr !

Éric
Éric P.

RESKEBIL
Membre
Messages : 122
Enregistré le : 20 mars 2006, 17:25
Bateau : RM 1050 N° 30
Localisation : LAROCHELLE

Messagepar RESKEBIL » 06 juin 2006, 14:43

Bonjour à vous,

Je reviens sur le post précèdent concernant les petits défauts lors de la réception d' un bateau neuf.... (MARS 2005)
C' est un point à améliorer par FORA dont le point fort (commercialement) est la proximité du client et
il faut bien le souligner une certaine convivialité.
Plus les mois passent, plus je ne trouve que des avantages dans mon choix de bateau. Rien de fondamental,
mais plus les mois passent...et les bricoles à reprendre traînent en longueur...
Je me dis que d' être à LA ROCHELLE leur permet d' intervenir dès qu'ils auront un peu de temps... Cet avantage
de proximité semble se retourner contre moi ;)
Je ne crois pas être plus ch...t qu' un autre, je ne suis qu' un client qui savoure son plaisir d' avoir concrètisé son rêve.
Il serait dommage que cette petite lacune de SAV pollue le bonheur que nous apporte un RM.
Je ne doute pas un seul instant que l' équipe FORA saura s' améliorer sur ce point...
Leurs conditions de travail se sont considérablement améliorées, soyons optimistes, je suis persuadé qu' ils sauront être
à l' écoute de leurs clients....qui sont leurs meilleurs VRP
Cordialement à vous

Patrick

Lepoutre
Nouveau membre
Messages : 8
Enregistré le : 30 mars 2006, 16:51
Bateau : Chantier Fora Marine

Messagepar Lepoutre » 07 juin 2006, 09:21

Bonjour à tous,

Il est bien normal que le chantier soit "interpellé" dans le cadre de ce forum; il est donc nécessaire de pouvoir apporter des éléments de réponses:
1 - il est vrai que nous avons encore (et nous en aurons toujours) des progrès à faire; même si depuis 3 ans, nous avons fait le maximum pour améliorer cette belle entreprise et ses produits.
2 - un voilier de croisière, est un ensemble complexe dans lequel interviennent un très grand nombre de paramètres: structure, aménagement, gréeement, voiles, accastillage, appendices, plomberie, électricité, électronique, etc... Une centaine de fournisseurs interviennent, et entre 1000 et 2000 heures de travail sont effectuées...
3 - dans ce contexte, nous nous efforçons chaque jour d'améliorer la qualité de nos bateaux: évolution des composants (Eric en a cité quelques uns sur le RM1050), réorganisation de l'atelier, mise en place de procédures de qualités.
4 - il est vrai que nous nous sommes focalisés sur l'essentiel qui - paradoxalement - est souvent le moins visible: galvanisation de la structure acier, traitement des quilles, refonte complète des mannequins, renforcement de certaines stratifications, etc...
5 - il est vrai aussi que certains détails peuvent encore être améliorés, croyez bien que nous y travaillons: chaque jour de nouveaux fournisseurs sont sollicités, chaque soir un contrôle est effectué sur le travail de la journée, chaque semaine des décisions (même mineures) sont prises pour l'atelier, etc...

Croyez enfin, que nous sommes persuadés qu'il faut faire vivre "l'esprit RM" et que, comme le dit Patrick, nos clients sont notre meilleure publicité.
Merci aux animateurs de l'association pour ce qu'ils font.
Merci aux propriétaires de leur confiance.

Martin Lepoutre

Avatar de l’utilisateur
Jean Michel
Membre
Messages : 1775
Enregistré le : 24 févr. 2006, 09:24
Bateau : Salouti² RM 1050 N°105
Localisation : Golfe du Morbihan
Contact :

Messagepar Jean Michel » 22 juin 2006, 17:04

Bonjour à tous,


Pour ma part je partage tout à fait l'avis d'éric.

Il me semble que le chantier travaille trop en "flux tendu" et néglige quelque peu la vérification des bateaux avant livraison au client.

Dans la plupart des cas le client étant lui aussi en "flux tendu" il reste seul avec quelques "désagréments" à régler.

Si le chantier poussait plus avant la vérification je pense que tout le monde serait gagnant:

Satisfaction du client = publicité gratuite du bouche à oreilles


Retourner vers « Forum technique général »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités