UTILISATION du feu de hune

Toutes les questions techniques non spécifiques RM (Navigation, confort, sécurité, etc.). Ce forum est visible par tous...
Avatar de l’utilisateur
Guy69
Membre
Messages : 344
Enregistré le : 07 oct. 2012, 18:54
Bateau : RM 1200 N°18 Alerem
Localisation : Port Camargue

Re: UTILISATION du feu de hune

Messagepar Guy69 » 06 oct. 2015, 08:52

Bonjour
didier.brest a écrit :Hella déclare ce feu-projecteur combiné, tout comme son grand frère, conforme au RIPAM. Mais pour quel usage ?

A mon avis ce feu de hune blanc est OK si tu as des bicolores au-dessous (dans le balcon).

pour info le même débat sur H&O :-)
http://www.hisse-et-oh.com/forums/forum ... ire-ou-pas

Ce que j'en retiens, (outre le fait qu'on pense tous connaître le RIPAM par coeur mais qu'on est nombreux à faire des approximations)
- au moteur il faut éteindre le tricolore tête de mat
- il faut donc des bicolores (Tb/Bb), soit dans le balcon soit à mi-mat
- il faut couvrir 360° en blanc, idéalement divisés en
* feu de poupe (idealement le plus près possible de la poupe) +
* feu tête de mat (qui doit être au min 1m AU DESSUS des feux bicolores)

Bonne journée!
Guy

Avatar de l’utilisateur
Jean Michel
Membre
Messages : 1775
Enregistré le : 24 févr. 2006, 09:24
Bateau : Salouti² RM 1050 N°105
Localisation : Golfe du Morbihan
Contact :

Re: UTILISATION du feu de hune

Messagepar Jean Michel » 06 oct. 2015, 09:21

Guy tu as parfaitement résumé la situation, bravo
JM

Avatar de l’utilisateur
Matteo
Membre
Messages : 714
Enregistré le : 27 déc. 2010, 14:55
Bateau : Vent de Noroise - RM 1060 N°42
Localisation : Pontrieux

Re: UTILISATION du feu de hune

Messagepar Matteo » 06 oct. 2015, 09:54

Quelques éléments sur ce sujet... qui avait déjà fait l'objet d'un fil en 2007 sur notre forum (http://www.rm-asso.org/forum/viewtopic.php?f=9&t=253&hilit=ripam).

Il semble qu'une confusion intervienne, lorsqu'on parle de feux de tête de mât, entre:
- la compréhension immédiate: un feu situé à la tête de notre mât
- la définition du RIPAM
    - Règle 21 a: "L’expression « feu de tête de mât » désigne un feu blanc placé au-dessus de l’axe longitudinal du navire, projetant une lumière ininterrompue sur tout le parcours d’un arc d’horizon de 225 degrés et disposé de manière à projeter cette lumière depuis l’avant jusqu’à 22,5 degrés sur l’arrière du travers de chaque bord."
    - Annexe I, point 2c: "Le feu de tête de mât d’un navire à propulsion mécanique de longueur égale ou supérieure à 12 mètres, mais inférieure à 20 mètres, doit se trouver à une hauteur de 2,5 mètres au moins au-dessus du plat-bord."

Nos RM dans l'ensemble ne satisfont pas à ce qui est indiqué en Annexe I, point 2h du RIPAM: "Lorsqu’ils sont réunis en un fanal combiné et portés par un navire à propulsion mécanique de longueur inférieure à 20 mètres, les feux de côté doivent se trouver à 1 mètre au moins au-dessous du feu de tête de mât". En effet, nos "feux de route" (combiné rouge blanc vert qui rassemble feux de côté et feu de poupe) sont situés en haut de notre mât tandis que notre "feu de hune" (qui correspond au feu de "tête de mât" du RIPAM) est situé en-dessous (et non haut-dessus) des feux de côté. Maintenant, savoir comment les assurances interpréteront cela est hors de mes compétences - lorsque j'ai passé mon permis côtier (il y a 3 ans) on m'a dit que c'était toléré; mais il y a du chemin entre une parole de formateur et un texte international.

didier.brest écrit:
Pas de feu de hune bicolore au catalogue. Une optique de feu bicolore pourrait-elle remplacer une optique de feu de hune combiné avec le projecteur de pont ? À noter que Hella déclare ce feu-projecteur combiné, tout comme son grand frère, conforme au RIPAM. Mais pour quel usage ?

En dehors d'un aspect pratique (1 seul boîtier pour 2 usages), le RIPAM n'indique rien. Si ce n'est : "En outre, un navire au mouillage peut utiliser ses feux de travail disponibles ou des feux équivalents pour illuminer ses ponts. Cette disposition est obligatoire pour les navires de longueur égale ou supérieure à 100 mètres." (règle 30 c)
Matteo

Sexer Paul
Membre
Messages : 670
Enregistré le : 31 mai 2006, 14:37
Bateau : RM 1050 Moustik N°47
Localisation : Lorient Kernevel

Re:regle sur feux rouge et vert voiliers sur mat

Messagepar Sexer Paul » 07 oct. 2015, 09:49

Règle 25
Navires à voile faisant route et navires à l’aviron
a) Un navire à voile qui fait route doit montrer : i) des feux de côté ;
ii) un feu de poupe.
b) À bord d’un navire à voile de longueur inférieure à 20 mètres, les feux prescrits au paragraphe a) de la présente règle peuvent être réunis en un seul fanal placé au sommet ou à la partie supérieure du mât, à l’endroit le plus visible.
— 15 —
c) En plus des feux prescrits au paragraphe a) de la présente règle, un navire à voile faisant route peut montrer, au sommet ou à la partie supérieure du mât, à l’endroit où ils sont le plus apparents, des feux superposés visibles sur tout l’horizon, le feu supérieur étant rouge et le feu inférieur vert. Toutefois, ces feux ne doivent pas être montrés en même temps que le fanal autorisé par le paragraphe b) de la présente règle.

Avatar de l’utilisateur
Guy69
Membre
Messages : 344
Enregistré le : 07 oct. 2012, 18:54
Bateau : RM 1200 N°18 Alerem
Localisation : Port Camargue

Re: UTILISATION du feu de hune

Messagepar Guy69 » 07 oct. 2015, 14:46

Paul, nous sommes d'accord.
Cependant le texte que tu postes concerne la marche à la voile (ou aviron) uniquement.
L'échange actuel porte surtout sur les feux à arborer quand nous sommes au moteur.

Cordialement
Guy

Sexer Paul
Membre
Messages : 670
Enregistré le : 31 mai 2006, 14:37
Bateau : RM 1050 Moustik N°47
Localisation : Lorient Kernevel

Re: UTILISATION du feu de hune

Messagepar Sexer Paul » 07 oct. 2015, 15:12

je lis Règle 23 :

Un navire à propulsion mécanique de moins de 12 m peut (....) montrer un feu visible sur tout l'horizon et les feux de côté.
Selon l'équipement de mon bateau cela m'oblige à mettre le feux de mouillage et les feux de nav.
Pour les bateaux à propulsion mécanique de plus de 12 m et de moins de 50 m il faut Un feu de tête de mat (225° vers l'avant) et les feux de côté et de poupe.
Je ne pense pas qu'il y'ait des RM de plus de 50m donc je n'en parle pas :mrgreen:

Sexer Paul
Membre
Messages : 670
Enregistré le : 31 mai 2006, 14:37
Bateau : RM 1050 Moustik N°47
Localisation : Lorient Kernevel

Re: UTILISATION du feu de hune

Messagepar Sexer Paul » 07 oct. 2015, 15:18

la deuxième option est aussi possible pour les bateaux de moins de 12 m ce qui permet de mettre le feu de hune à la place du feu de tête de mat bien qu'il soit indiqué feu de tête de mat au § 23 du fascicule 2A.
C'est clair que nos bateaux ne sont pas strictement adaptés aux règles du RIPAM pour la nav de nuit au moteur.
Il faudrait un feu de tête de mat 225° vers l'avant pour les bateaux de + de 12 et la possibilité d'éteindre le feu de poupe pour ceux de moins de 12 m. :mrgreen: :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
daniel Kerfriden
Membre
Messages : 2046
Enregistré le : 01 août 2007, 15:00
Bateau : RM 1050 n°78 Pikourous
Localisation : Port la Forêt

Re: UTILISATION du feu de hune

Messagepar daniel Kerfriden » 11 oct. 2015, 14:28

Voici ce que le GT manuel 1050 a écrit dans le manuel 1050 après réflexion intense
11.5 Feux de navigation
Pour la plupart des RM 1050, ces feux sont désormais à led. Leur consommation électrique est négligeable. En navigation de nuit :
• Sous voiles, mettre les feux de navigation (feux tricolore-tri secteur en haut du mât )
• Au moteur, mettre le feu de mouillage et les feux de hune (placés au milieu du mât sur RM 1050)
• Sous voiles et moteur où il faut montrer les feux d'un navire à propulsion mécanique , il faudrait réglementairement ne pas porter de voile d'avant pour ne pas masquer le feu bicolore du milieu de mât s'il est installé
• Au mouillage, mettre le feu de mouillage de tête de mât
Daniel et Danièle Kerfriden

Avatar de l’utilisateur
Guy69
Membre
Messages : 344
Enregistré le : 07 oct. 2012, 18:54
Bateau : RM 1200 N°18 Alerem
Localisation : Port Camargue

Re: UTILISATION du feu de hune

Messagepar Guy69 » 11 oct. 2015, 19:12

Bonjour Daniel
parfaitement en phase avec le GT.
Seule remarque: il serait bon de préciser la couleur du feu de hune pour éviter les quiproquos dans la phrase

GT a écrit :• Au moteur, mettre le feu de mouillage et les feux de hune (placés au milieu du mât sur RM 1050)


On a vu dans la discussion que certains avaient des feux de hune bicolores (et alors le texte ci-dessus va bien), d'autres ont un feu de hune blanc (et là rien ne va plus).
Cordialement
Guy

Avatar de l’utilisateur
DROUAUDI
Membre
Messages : 398
Enregistré le : 26 janv. 2010, 11:29
Bateau : RM 10,50 "OU EST 100"
Localisation : DOUARNENEZ/AUDIERNE

Re: UTILISATION du feu de hune

Messagepar DROUAUDI » 23 avr. 2016, 22:03

je viens de faire installer cet hiver un feu de pont pour éclairer l'avant du bateau lors des manoeuvres de voile ou au port.
ça été l'occasion de remplacer mon feu de hune blanc par un ensemble combiné éclairage de pont et feu de hune bicolore.
Donc à priori conforme pour un voilier < à 12 m.
j'avoue que sans la décision d'installer un feu de pont, le feu de hune blanc serait sans doute rester en place...
____________
Didier

didier.brest
Membre
Messages : 124
Enregistré le : 29 sept. 2015, 23:49
Bateau : Andantino, RM 890 n° 32
Localisation : Brest

Re: UTILISATION du feu de hune

Messagepar didier.brest » 24 avr. 2016, 18:49

Bonjour,

Quelle est la marque de feu combiné ?

Avatar de l’utilisateur
DROUAUDI
Membre
Messages : 398
Enregistré le : 26 janv. 2010, 11:29
Bateau : RM 10,50 "OU EST 100"
Localisation : DOUARNENEZ/AUDIERNE

Re: UTILISATION du feu de hune

Messagepar DROUAUDI » 07 mai 2016, 09:31

Pour la marque je ne sais pas, ça ressemble au modèle de chez Hella marine (vu du pied de mat)
je demanderais à Concarneau électronique (PLF) à l'occasion
je sais juste que ce n'est pas hors de prix (78 € ht)
____________
Didier


Retourner vers « Forum technique général »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 6 invités