UTILISATION du feu de hune

Toutes les questions techniques non spécifiques RM (Navigation, confort, sécurité, etc.). Ce forum est visible par tous...
Avatar de l’utilisateur
Guy71
Membre
Messages : 519
Enregistré le : 07 oct. 2012, 18:54
Bateau : RM 1200 N°18 Alerem
Localisation : Port Camargue

UTILISATION du feu de hune

Messagepar Guy71 » 02 oct. 2015, 14:48

Bonjour
(suite du hors sujet démarré sur le post "Protection du feu de hune")

Désolé si j'ai fait penser à Jean-Michel que je méprisais les recommandations du RIPAM qui est bien sûr un de mes livres de chevet (et je pousse le vice jusqu'à hisser une boule noire de jour au mouillage)

L'éclairage d'un bateau de moins de 20m faisant route au moteur doit effectivement comporter:
- des feux de côté rouge et vert
- un feu blanc de tête de mat visible sur 225°
- un feu de poupe blanc visible sur 135° à l'arrière.


Jean-Michel dit/
Jean Michel a écrit : Ce qu'on appelle "feu de hune" doit en effet être uniquement utilisé au moteur. C'est un feu blanc qui éclaire vers l'avant avec un secteur de 225°


Sur mon RM (mais sont-ils tous pareils?) ce qui est appelé FEU DE HUNE sur le tableau de bord allume les FEUX DE COTE (rouge et vert) à mi mât. Et il y a un FEU DE MOUILLAGE en tête de mât qui éclaire blanc sur 360°.
Je suppose donc que pour être conforme au RIPAM il faut allumer à la fois le feu de hune et le feu de mouillage lorsqu'on fait route au moteur. Cela permet d'avoir un feu blanc sur tout l'horizon (= feu de tête de mat + feu de poupe), + des feux de côté qui sont bien effectivement espacés de plus de 1M, avec le feu blanc nettement au dessus du feu de côté.

Et cela répondrait aussi à Jean-Pierre (Rayon Vert) car pour moi, cette configuration avec feu de hune (rouge/vert) à mi-mât et feu blanc en tête de mât est tout à fait conforme au RIPAM.

L'interrogation que je me faisais in peto (mais je m'en confesse), était la suivante: bien que je fasse du bateau depuis 40 ans , j'ai assez peu navigué de nuit, et j'ai généralement conservé les feux du voilier même si je marchais au moteur. Je n'ai pas le souvenir d'avoir utilisé mon "privilège" de voilier pour exiger une priorité sur un bateau à moteur la nuit. J'ai toujours priorisé le fait de voir, d'être vu, et de m'écarter des autres. d'où ma question "Est-il vraiment si utile que cela d'avoir un deuxième feu". question toute théorique puisqu'il est là et que je n'ai aucune intention de l'enlever bien sûr.

RIPAMemement vôtre
Guy

Avatar de l’utilisateur
Matteo
Membre
Messages : 835
Enregistré le : 27 déc. 2010, 14:55
Bateau : Vent de Noroise - RM 1060 N°42
Localisation : Pontrieux

Re: UTILISATION du feu de hune

Messagepar Matteo » 02 oct. 2015, 15:41

Attention à 2 points:
- effectivement, tous les RM ne sont pas forcément gréés de la même façon, surtout les 1050.
- par ailleurs la règle 23 du RIPAM tolère des exceptions pour les navires à propulsion mécanique de moins de 12m, ce qui fait qu'il peut y avoir des différences entre 1200 d'un côté et 1060/1050 de l'autre.

Sur notre 1060, la configuration des feux est la suivante:
- feu de mouillage: blanc, visible sur tout l'horizon, en tête de mât
- feux de route: en tête de mât, juste en-dessous du feu de mouillage, avec les 3 couleurs correctement visibles dans leurs secteurs respectifs (bâbord, tribord et poupe).
- feu de hune: plus bas sur l'avant du mât, donc non visible sur tout l'horizon.

Nous ne pouvons donc jamais respecter le RIPAM:
- si on allume le feu de mouillage en sus des feux de route à la voile, le blanc du feu de mouillage empêche de voir le vert et le rouge, situés juste à côté et moins lumineux.
- donc on allume feux de route + feu de hune. Entre le feu de hune (visible sur environ 180° de part et d'autre de l'axe du bateau, côté proue) et le feu de poupe visible sur 225° à l'arrière, on a un très léger "trou" sur le secteur blanc, mais on n'est pas non plus trop loin du "visible sur tout l'horizon".
Matteo

Avatar de l’utilisateur
Guy71
Membre
Messages : 519
Enregistré le : 07 oct. 2012, 18:54
Bateau : RM 1200 N°18 Alerem
Localisation : Port Camargue

Re: UTILISATION du feu de hune

Messagepar Guy71 » 02 oct. 2015, 16:45

Matteo, de quelle(s) couleur(s) est ton feu de hune?
Est-il blanc (comme Jean-Michel) ou rouge/vert comme moi?

Si blanc= ce nest pas conforme au RIPAM qui dit que le feu blanc doit être AU DESSUS des rouge/vert
Si rouge/vert: il ne faut pas les "feux de route" (je suppose que c'est le "triwhite"') qui sont aussi rouge/vert.

Cordialement
Guy

Avatar de l’utilisateur
Jean Michel
Membre
Messages : 1848
Enregistré le : 24 févr. 2006, 09:24
Bateau : Salouti² RM 1050 N°105
Localisation : Golfe du Morbihan
Contact :

Re: UTILISATION du feu de hune

Messagepar Jean Michel » 02 oct. 2015, 17:22

L'application du ripam est un peu mon sujet préféré ...
C'est pourquoi je te taquine Guy.

Il y a eu en effet des RM ou le feu "de hune" a été remplacé par le chantier par un bicolore vert/rouge.
Nous avions signalé à Fora le problème de non conformité. Ils avaient alors dit qu'ils allaient adopter la solution du bicolore en place du feu blanc de hune.

Visiblement ce n'est pas ce qu'ils font aujourd'hui.

Pour ma part j'ai aussi mis un bicolore au feu de hune. Et comme le dit Guy

Moteur:
- Feu bicolore (mi mât) = feux de cotés
- Feu de mouillage (360°) = Feu de poupe (135°) + feu tête de mat (225°)
les feux de coté sont plus bas (plus d'un mètre) que le feu tête de mat
donc c'est réglo.

Voile :
- feu tricolore (réglo)

Il est donc conseillé de changer ce feu blanc par un bicolore.

j'ai assez peu navigué de nuit, et j'ai généralement conservé les feux du voilier même si je marchais au moteur. Je n'ai pas le souvenir d'avoir utilisé mon "privilège" de voilier pour exiger une priorité sur un bateau à moteur la nuit. J'ai toujours priorisé le fait de voir, d'être vu, et de m'écarter des autres. d'où ma question "Est-il vraiment si utile que cela d'avoir un deuxième feu". question toute théorique puisqu'il est là et que je n'ai aucune intention de l'enlever bien sûr.


Si tu conserves tes feux de navire à voile, tu fais croire que tu es un navire privilégié. Donc tu va obliger les moteurs à manœuvrer.
Il faut suivre le règlement et mettre les feux de navire à moteur.

Maintenant pour répondre à Rayon vert sur la responsabilité du skipper :

Scénario catastrophe : tu navigues (navire A) dans un chenal au moteur avec ton feu blanc de "hune" et tes feux de cotés en haut du mât. la visi est médiocre. Un autre navire (B) arrive dans l'autre sens. Il voit ton feu blanc mais pas tes vert/rouge en haut du mat. (La situation est rapprochée; il ne lève pas la tête...) . Il croit donc voir un feu de poupe.
Abordage. Un équipier du navire B était à l'avant en train de ranger les amarres. Il est blessé, tombe à l'eau et décède.
Enquête.
Le skipper du navire B dit qu'il n'a pas vu tes feux de coté. Le parquet étudie le dossier et constate que tes feux ne sont pas réglementaire. Tu n'as pas respecté une réglementation. Tu es poursuivi devant le tribunal correctionnel pour Homicide involontaire.
Tu vas pouvoir plaider le marquage "CE".... pas sur que tu échappes à une condamnation.

Bonnes nav à tous.
JM

Avatar de l’utilisateur
Matteo
Membre
Messages : 835
Enregistré le : 27 déc. 2010, 14:55
Bateau : Vent de Noroise - RM 1060 N°42
Localisation : Pontrieux

Re: UTILISATION du feu de hune

Messagepar Matteo » 03 oct. 2015, 01:55

Bon, je crois que je vais adopter la solution de JM et remplacer mon feu de hune par un bicolore. Ça me permettra d'être conforme en navigation au moteur, car il m'est très rarement arrivé de naviguer de nuit en appuyant le moteur par le génois ou la trinquette (ça aide en vent arrière, mais ça masquerait le feu de hune).

JM, toi qui as toujours une réponse technique aux questions les plus saugrenues, as-tu un modèle / distributeur à conseiller pour ce remplacement?

Partie privée du message (pour JM): à une date encore indéterminée du mois de novembre, je vais venir en Corse. Je suppose que tu as prévu d'être en Bretagne à ce moment :lol:
Matteo

Avatar de l’utilisateur
Jean Michel
Membre
Messages : 1848
Enregistré le : 24 févr. 2006, 09:24
Bateau : Salouti² RM 1050 N°105
Localisation : Golfe du Morbihan
Contact :

Re: UTILISATION du feu de hune

Messagepar Jean Michel » 03 oct. 2015, 18:34

Salut Mattéo,

Il faut que tu regardes la marque du feu de "hune" et en général tu trouves dans la même marque un feu identique mais bicolore.

Parfois même il suffit de changer la partie en plastique transparent (blanc --> Vert et Rouge) vu que le secteur (225°) va être identique.

JM

En corse en Novembre jusqu'au 26 ! ne me dit pas que tu viens après le 26 :evil:

Avatar de l’utilisateur
Matteo
Membre
Messages : 835
Enregistré le : 27 déc. 2010, 14:55
Bateau : Vent de Noroise - RM 1060 N°42
Localisation : Pontrieux

Re: UTILISATION du feu de hune

Messagepar Matteo » 04 oct. 2015, 19:06

Merci JM
Et j'essaie de trouver une date qui convienne.
Matteo

Rayon Vert
Membre
Messages : 149
Enregistré le : 04 janv. 2011, 00:05
Bateau : RM 10.60 Rayon vert N° 24
Localisation : DIEPPE

Re: UTILISATION du feu de hune

Messagepar Rayon Vert » 05 oct. 2015, 10:03

Jean-Michel bonjour,

Comme suite à ta remarque je me demandais si quand tu rentres au moteur dans le chenal du port tu mettais systématiquement tes feux en conformité "moteur" de nuit !!
Moi non, et je t'avoue que je ne sens pas coupable pour un sou. Pourtant si je te lis bien le risque existe fortement car c'est bien dans un chenal que la concentration de navire peut être la plus élevée.
Et puis il ne faut pas oublier la règle principale qui est que tout navire doit tout faire pour éviter un abordage, quand je navigue au moteur (ce qui est très rare car je préfère le calme de la voile même à 1 nœud que le bruit du moteur à 5) je redouble ma veille visuelle car je sais que je ne suis plus du tout prioritaire, de plus elle est doublée par l'AIS (je suis émetteur) qui si il ne fait pas tout est déjà pas mal en termes de position de navire, AIS réglé avec les alarmes SONORES qui vont bien.
De plus votre système de mettre un feu vert et rouge à mi mat implique que le feu blanc de poupe n'est pas séparé du feu blanc moteur puisque tout en haut du mat ce qui là aussi n'est pas réglementaire (la fameuse distance de 1 mètre)
Ma conclusion est que si il ne faut pas faire n'importe quoi à l'impossible nul n'est tenu et que rien ne remplacera jamais la veille visuelle. (d'autre part entre 225° et 135° il y a quand même une sacrée différence au niveau du feu de hune ce qui le rend difficilement assimilable au feu de poupe)
Cependant la prudence sera toujours de mise.
Cordialement
Jean-Pierre / Rayon vert

Sexer Paul
Membre
Messages : 674
Enregistré le : 31 mai 2006, 14:37
Bateau : RM 1050 Moustik N°47
Localisation : Lorient Kernevel

Re: UTILISATION du feu de hune

Messagepar Sexer Paul » 05 oct. 2015, 12:12

A la lecture de votre discussion je me suis plongé dans les règles (RIPAM) concernant les feux. A ma connaissance il n'y a pas de document plus récent que celui à jour de mars 1992.
Je lis pour voilier < 20 m options :
1 : feu de tête de mat tricolore Vert 112,5° Tribord, Rouge 112,5 ° Babord, Blanc 135 ° arrière
2 : feu de côté Rouge 112,5° bâbord et Vert 112,5° Tribord + feu de poupe Blanc 135°
Facultatif :
feu de hune Rouge et vert superposés visible à 360 °
Je ne vois nulle part l'option feu de hune vert et rouge.
Pour la navigation voile et moteur ou moteur seul toujours pour les navire de - de 20m :
Feu de route comme à la voile + feu blanc visible à 360° donc pour nous feux de tête de mat et non feu de hune !
Me trompais'je :?:

Avatar de l’utilisateur
Jean Michel
Membre
Messages : 1848
Enregistré le : 24 févr. 2006, 09:24
Bateau : Salouti² RM 1050 N°105
Localisation : Golfe du Morbihan
Contact :

Re: UTILISATION du feu de hune

Messagepar Jean Michel » 05 oct. 2015, 15:23

Sexer Paul a écrit :Je ne vois nulle part l'option feu de hune vert et rouge.


Le vert et rouge dans le feu de hune est pour remplacer les feux de cotés.

Sexer Paul a écrit :Pour la navigation voile et moteur ou moteur seul toujours pour les navire de - de 20m :
Feu de route comme à la voile + feu blanc visible à 360° donc pour nous feux de tête de mat et non feu de hune !
Me trompais'je :?:


Oui tu te trompes le feu blanc n'est pas à 360° mais 225 sur l'avant. et ce feu doit être 1 m (minimum) au dessus des feux de cotés.

JM

Avatar de l’utilisateur
Jean Michel
Membre
Messages : 1848
Enregistré le : 24 févr. 2006, 09:24
Bateau : Salouti² RM 1050 N°105
Localisation : Golfe du Morbihan
Contact :

Re: UTILISATION du feu de hune

Messagepar Jean Michel » 05 oct. 2015, 15:29

Rayon Vert a écrit :Comme suite à ta remarque je me demandais si quand tu rentres au moteur dans le chenal du port tu mettais systématiquement tes feux en conformité "moteur" de nuit !!

Je ne vais pas dire oui bien sur je navigue jamais au moteur avec des feux de voilier. Mais dans l'immense majorité des cas je change les feux quand je passe au moteur, surtout quand le trafic est important.

Rayon Vert a écrit :De plus votre système de mettre un feu vert et rouge à mi mat implique que le feu blanc de poupe n'est pas séparé du feu blanc moteur puisque tout en haut du mat ce qui là aussi n'est pas réglementaire (la fameuse distance de 1 mètre)


oui le feu de poupe est en haut de mât : rien dans le réglement sur la position verticale du feu de poupe. La règle du 1 mètre est juste pour les feux de cotés.

Rayon Vert a écrit :(d'autre part entre 225° et 135° il y a quand même une sacrée différence au niveau du feu de hune ce qui le rend difficilement assimilable au feu de poupe)


Ben dans les 2 cas tu vois un feu blanc, tu ignores son secteur !!
Dans mon scénario cata, je disais que dans une situation très rapprochée si on ne vois pas les feux de cotés (en haut du mat), on voit seulement un feu blanc : impossible de dire si c'est un feu de poupe ou le feu blanc vers l'avant.

A+
JM

Avatar de l’utilisateur
Guy71
Membre
Messages : 519
Enregistré le : 07 oct. 2012, 18:54
Bateau : RM 1200 N°18 Alerem
Localisation : Port Camargue

Re: UTILISATION du feu de hune

Messagepar Guy71 » 05 oct. 2015, 16:00

Bonjour à tous

Pour Paul:
Sexer Paul a écrit :Facultatif :
feu de hune Rouge et vert superposés visible à 360 °

euh..ça pour le coup je ne vois pas du tout ce que ça veut dire?

Pour le reste je suis d'accord avec Jean Michel, même si, comme Rayon Vert j'avoue quelques comportements non conformes (feu de voiler même au moteur) mais c'est promis je ne le ferai plus.

bonne soirée
Guy

Sexer Paul
Membre
Messages : 674
Enregistré le : 31 mai 2006, 14:37
Bateau : RM 1050 Moustik N°47
Localisation : Lorient Kernevel

Re: UTILISATION du feu de hune

Messagepar Sexer Paul » 05 oct. 2015, 17:23

Consultez les fascicules 2A et 2 B du SHOM :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Guy71
Membre
Messages : 519
Enregistré le : 07 oct. 2012, 18:54
Bateau : RM 1200 N°18 Alerem
Localisation : Port Camargue

Re: UTILISATION du feu de hune

Messagepar Guy71 » 05 oct. 2015, 19:39

Ah, effectivement, on lit en 25 c) une configuration que je ne connaissais pas (et jamais entendu parler par exemple dans la formation du permis côtier) avec des feux superposés rouge et vert sur tout l'horizon, mais INCOMPATIBLE avec l'option de feux combinés (triwhite) en tête de mât.

c) En plus des feux prescrits au paragraphe a) de la présente règle, un navire à voile faisant route peut montrer, au sommet ou à la partie supérieure du mât, à l’’endroit où ils sont le plus apparents, des feux superposés visibles sur tout l’’horizon, le feu supérieur étant rouge et le feu inférieur vert. Toutefois, ces feux ne doivent pas être montrés en même temps que le fanal autorisé par le paragraphe b) de la présente règle.

Jamais vu sur l'eau pour ma part. Mais merci pour l'info.
Pendant qu'on y est, le cône noir pointe en bas, vous le portez quand vous rentrez au port au moteur? Encore un aveu de faute pour ma part... décidément je suis un bien mauvais sujet.

Cordialement
Guy

didier.brest
Membre
Messages : 142
Enregistré le : 29 sept. 2015, 23:49
Bateau : Andantino, RM 890 n° 32
Localisation : Brest

Re: UTILISATION du feu de hune

Messagepar didier.brest » 05 oct. 2015, 23:58

L'avis du fabricant de feux Hella :

Feu tricolore - 112.5° / 112.5° / 135°
Sur un voilier de moins de 20 mètres de longueur naviguant à la voile, les feux de côté et de poupe peuvent être combinés en un seul feu positionné en tête de mât. Quand le navire fait route au moteur, le feu tricolore doit être éteint au profit des feux de navigation régis par la réglementation applicable aux navires à propulsion mécanique.


Pas de feu de hune bicolore au catalogue. Une optique de feu bicolore pourrait-elle remplacer une optique de feu de hune combiné avec le projecteur de pont ?

À noter que Hella déclare ce feu-projecteur combiné, tout comme son grand frère, conforme au RIPAM. Mais pour quel usage ?


Retourner vers « Forum technique général »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités