La capote

Toutes les questions techniques non spécifiques RM (Navigation, confort, sécurité, etc.). Ce forum est visible par tous...
Jean-François
Membre
Messages : 57
Enregistré le : 13 mars 2006, 11:39
Bateau : RM 1050 Chevalier Gambette, n°23
Localisation : Port Royan

Messagepar Jean-François » 13 mars 2006, 12:04

je n'ai pas pris la capote proposée par Fora car je touve qu'elle ne protège que la descente et pas l'homme de quart. Je suis preneur de commentaires sur la protection apportée par cette capote en navigation et/ou des capotes faites sur mesure et plus enveloppante. Merci

Jean-François
Membre
Messages : 57
Enregistré le : 13 mars 2006, 11:39
Bateau : RM 1050 Chevalier Gambette, n°23
Localisation : Port Royan

Messagepar Jean-François » 13 mars 2006, 12:06

Oublié de préciser capote pour un RM1050

Avatar de l’utilisateur
éric
Membre
Messages : 789
Enregistré le : 22 févr. 2006, 17:34
Bateau : Ovento, RM 1050, n° 21
Localisation : Saint Cast le Guildo

Messagepar éric » 14 mars 2006, 23:54

Bonsoir,

J'avais pris l'option capote du RM 1050 pour le mien, fabriquée chez Klein, elle a été posée en catastrophe la veille de mon départ de La Rochelle après la mise à l'eau avec beaucoup de retard par rapport à ce qui était prévu. En plus mal posée, ils ont du repercer qu moins 2 trous dans le roof pour la fixation. Et elle est toujours restée pas parfaitement tendue, ce qui diminue la visibilité. De plus, après 2 saisons, elle commence à présenter des piqures de moisissure et ça se voit bien (couleur écru pour le soleil), des usures du tissus au niveau des tubes inox et un rivet pop de ces tubes a pété, ce qui la rendait encore moins tendue. Je l'ai remplacé, c'est moins pire !
Mais à côté de ça, je la trouve très protectrice contre vagues, froid, pluie (en particulier en Écosse l'été 2004). Je ne vois pas comment en concevoir une plus large, peut-être n'as-tu pas le même modèle ? Fora m'a dit il y a quelques mois qu'ils comptaient changer de fournisseur.

Éric
Éric P.

Jean-François
Membre
Messages : 57
Enregistré le : 13 mars 2006, 11:39
Bateau : RM 1050 Chevalier Gambette, n°23
Localisation : Port Royan

Messagepar Jean-François » 15 mars 2006, 10:43

Merci pour cette réponse qui me conforte dans mon choix. Il est vrai que la glissière du capot oblige à repousser l'assise de la capote sur l'avant, et la bôme très basse pour un 35 pieds ne donne pas beaucoup de débattement. Pour se proteger de la pluie nous avons pris l'habitude de rentrer dans la cabine (plus facile après 48h de navigation) et de laisser la barre à Roger (alias Autohelm). On a une très bonne visibilité (j'ai la version siège de la table à carte rehaussé) et on est plus proche de la réserve de rhum. Mais je ne désespère pas de trouver une solution.

zigomatix
Nouveau membre
Messages : 9
Enregistré le : 12 mai 2008, 11:36

Messagepar zigomatix » 12 mai 2008, 19:33

J'ai pu constater sur un RM sur lequel j'ai eu l'occasion de naviguer que la capote gêne considérablement l'utilisation des diverses manoeuvres renvoyées au cockpit (drisses, hale-bas et bosses de ris). Pour le cas où j'achèterais un jour un RM, je choisirais donc les manoeuvres en pied de mat. Dans ce cas, je me demande si on peut adopter, moyennant un peu de menuiserie, une capote fixe, c'est à dire en montants et panneaux de bois époxy, munis de plexys rigides, le tout stratifié sur le roof.

J'ai constaté que la plupart de ceux qui ont une capote la baissent très rarement : s'il y a peu de vent, elle fait peu de fardage (proportionnel au carré de la vitesse du vent) et s'il y a beaucoup de vent la capote est indispensable pour abriter le navigateur ou un équipier de veille qui reste dans la descente sans s'équiper complètement. Le seul moment où il serait utile de la baisser, c'est pour les manoeuvres de port. Je ne crois pas que les utilisateurs le fassent couramment. Donc je ne verrais pas trop d'inconvénient à adopter une structure définitivement à poste...

Autre avantage de la solution fixe :
- les plexys rigides restent transparents au vieillissement, contrairement aux plastiques souples,
- on peut monter une main courante solide sur les côtés
- elle est vraiment à l'abri du ruissellement.

Christophe
Membre
Messages : 86
Enregistré le : 17 mars 2006, 16:07
Bateau : Equipier
Localisation : Saint-Brieuc Le Légué

Messagepar Christophe » 13 mai 2008, 08:40

Ahhh ... la capote ! En ce qui me concerne je n'en vois absolument pas l'utilité.
1/ Je parle par rapport à mon expérience du 1200 uniquement
2/ Je m'explique:

- comme tout le monde le sait, un des gros points forts des RM est l'excellente visibilité par les hublots de rouf, quand on est à l'intérieur. De jour, et sous génois, on peut même dire que la visi est meilleure à l'intérieur que dans le cockpit car on voit parfaitement sous le génois. Naviguant le plus souvent en équipage réduit, je fais donc appel au pilote auto pour barrer la plupart du temps.
De jour, par temps froid ou pluvieux: j'alterne la veille à l'abri du rouf et un petit tour de cockpit toutes les 10 mn.
De nuit, idem, sauf que le tour de cockpit est un peu plus fréquent, la visi à travers les plexi de rouf étant moins bonne la nuit, en doublant la veille avec le radar.
Pour moi, une "capote fixe" ou abri en dur serait sur les RM totalement redondant avec la capacité qu'offre le rouf à faire la veille à l'intérieur.

- par gros temps et/ou forte mer obligeant à barrer: dans ce cas, effectivement je suis dehors, exposé aux intempéries, mais j'y suis préparé et donc très bien habillé et protégé. De plus, l'expérience que j'en ai eu sur un bateau précédent - avec capote - c'est que par gros temps, je rabattais toujours cette dernière (mais j'avais peut être tord ...!).

- reste la fonction de protection de la descente contre les intempéries (pluie ou paquets de mer), qu'offre une capote. C'est indéniable. Cest pour cela que j'envisage l'installation non pas d'une capote de rouf, mais d'une petite capote limitée à la descente, comme sur certains bateaux de course.

Christophe

jean michel grilly
Membre
Messages : 172
Enregistré le : 02 janv. 2007, 12:49
Bateau : RM 1200 brasse-bouillon N°17
Localisation : La Rochelle

Messagepar jean michel grilly » 13 mai 2008, 12:48

Tout à fait d'accord avec Christophe quand à l'inutilité d'une capote sur le 1200. On est quand même mieux à l'intérieur. Et quel plaisir d'avoir un pont dégagé.
Par contre l'idée du "dog-house" est bonne mais quel aspect lui donner pour éviter que cela ne soit pas trop laid!
JM Grilly.
Modifié en dernier par jean michel grilly le 13 mai 2008, 12:49, modifié 1 fois.

BRETON
Membre
Messages : 125
Enregistré le : 06 janv. 2007, 13:05
Bateau : RM 1200 Zig Zag
Localisation : Le Crouesty

Messagepar BRETON » 13 mai 2008, 14:33

Bonjour a tous,
Comme tjrs les opinions sont tranchees capote, trinquette sur enrouleur, retour au cockpit des drisses, ris automatiques, lazy bag, lazy jack, radar, eolienne,portique...... chacun sa solution on pourrait faire une enquete parmi les proprietaires de l equipement retenu avec un classement par ordre d importance? Pour moi la capote est indispensable au moins pour proteger tout le materiel necessaire a un papi avec ses petits enfants.Peut etre aussi pour permettre au cire de s egoutter avant de reintegrer le placard prevu a cet effet,et surtout pour se proteger quand la mer est forte (estomac mis a rude epreuve a l interieur) avec du vent de la pluie ce qui arrive quand on navigue sous nos latitudes. Essayez la premiere marche de la descente avec un coussin confortable derriere le dos ss la capote avec la telecommande du pilote surtout pendant le quart de nuit. Voila une position que j affectionne particulierement(RM 1200) a tous a vos crayons pour repondre a la grde enquete du printemps. JF BRETON

Martin et Sophie
Membre
Messages : 474
Enregistré le : 28 juil. 2006, 22:24
Bateau : RM 1200 Virgule n°14
Localisation : L'Aber Wrach

Messagepar Martin et Sophie » 17 mai 2008, 12:21

bonjour à tous,

mon "grain de sel":
une capote fixe peut gèner la visibilité vers l'avant si l'on doit barrer en accédant à la manette des gaz. quand la capote est neuve on voit bien à travers, mais ça se gâte par la suite....

ça semblerai plus logique, si l'on met une capote, de la faire repliable. (sans compter le fardage au près, ce qui peut être une autre bonne raison de vouloir la replier)

d'autre part,même si l'on fait toutes les manoeuvres de port en marche arrière, il y a des moments où on a éventuellement envie d'avoir le champ de vision complètement libre vers l'avant (traversée des "champs de mines", par exemple).

pour les "Nordistes", je signale des filets avec de magnifiques bouts flottants à l'entrée de Ploumanach (juste au croisement des deux premiers alignements d'entrée ) - le "champ de mines" à l'entrée du chenal de Paimpol est fidèle à son poste - entre les deux nouvelles flottantes et la première verte non éclairée- (attention en arrivée de nuit, on les devine au dernier moment, et il y a aussi des bouts flottants).


voici ma réponse à la "grande enquète de printemps"'

- la veille

la meilleure place pour veiller, c'est , selon moi, d'être vautré sous le vent dans le balcon à l'arrière (avec un coussin sous les fesses, bien évidemment, la brassière se chargeant d'assurer le confort pour le dos),
ça permet aussi de ramasser les poissons sans bouger. s'il grèle, on ajoute des lunettes de ski ou un masque de plongée. entre deux ramassages de la ligne de traîne, on peut aussi réguler au chariot sans bouger d'un poil si l'on a mis une poulie de renvoi pour avoir les deux manoeuvres du chariot du même côté (on peut aussi veiller au vent pour économiser les renvois, mais c'est carément moins confortable).

- réflecteur radar

premiére priorité, selon moi.

- sécurité.

la bateau est très correctement équipé à la base pour un temps "moyen". mais plein de choses sont à ajouter, selon moi, si l'on va au-delà.(cales pieds, lignes de vies et cadènes cockpit, longueur des lignes des feux à retournement ou perches, possibilité de gréer des voiles de rechange,longueurs de chaînes et cablots de mouillage...etc...)

- matériel pour dégager l'hélice

au minimum combi "eau froide"+ masque + scie + ceinture plombée.

- la capote:

Madame farouchement pour, moi irrémédiablement contre (fardage)....il y aura donc une capote..........

- chauffage type "Taylor"

condition posée par Madame pour naviguer en janvier/février....il y aura donc un chauffage..

- trinquette sur enrouleur:

"confortable", sous réserve de disposer d'une solution pour pouvoir la remplacer si elle explose (ou plutôt quand elle explosera)

depuis une galère par F9, j'ai aussi l'habitude de démonter le génois si les conditions annoncée sont assez dures.(bullage )

-radar

utile en équipage réduit, sinon quarts à deux si trafic

- retours au cockpit

impératif : toutes les manoeuvres des voiles volantes + hale bas de bôme.

pour le reste, chacun ses habitudes

- prise de ris

le plus rapide à deux, c'est le "traditionnel" avec n°1 en pied de mât et retour drisse et ris au cockpit

en solo, c'est pareil avec pied de mât ou retour (par temps maniable), dans la baston, ça doit être plus rapide en pied de mât (pas encore essayé sur un RM)

avec ris automatique, c'est "cool", mais interminable à partir du ris n°2.

- éolienne:

on essayera...si elle ne produit pas suffisemment...poubelle (car ça fait du bruit).

question à JF: quand t'affale à l'australienne en enroulant la bouée, le spi passe à combien des pales de l'éolienne?

- panneaux solaires:

on essayera, mais modèle souple à poser sur le roof.

- portique

pratique pour l'annexe...m'empèche de me vautrer dans les balcons (défaut rédhibitoire)

j'ai obtenu de Madame de nous en passer (négocié en échange du chauffage et de la capote de roof)

une bouteille de plongée pour remplacer le gonffleur.

- moteur d'annexe

pratique, mais "moche"... doit aussi être placé à un endroit où il laisse les balcons dégagés

- lazy bag

dans une optique performance, ne doit pas perturber 1 m d'écoulement (attention à la longueur des bouts, généralement coupés trop courts).

avantage de ne pas avoir à ferler, inconvénient d'attraper les lattes et de devoir hisser presque bout au vent (manoeuvre peu élégante). certains utilisent un bout de rappel vers le mât au moment du hissage (pas encore essayé, mais c'est peut-être la solution)

- pilote

qui peut arriver à faire comprendre au chantier qu'il ne faut pas mettre le fixation du verin sur la cloison de la cabine arrière.........

qui peut arriver à faire comprendre à Pochon que la télécommande du pilote ne doit pas être mise à coté du bout du verrin qui cogne dedant quand il est déconnecté du secteur de barre..........

- deuxième tangon

trop cool pour mettre génak + assy en ciseau (empèche les copains qui nous suivent de voir les alignements avants ..alumer la VHF et les écouter râler...)

Martin

soleil rouge
Membre
Messages : 100
Enregistré le : 10 nov. 2006, 10:27
Bateau : RM 1270 N°1 (ex RM 1050 N°29)
Localisation : Le Crouesty (56)

Messagepar soleil rouge » 01 juin 2008, 12:24

Bonjour
j'ai également opté pour la capote proposée en option par le chantier. Pour moi, la question pour ou contre ne se pose pas; je navigue énormément l'hiver et considère que même avec un intérieur génial avec vue sur mer, on passe malgré tout l'essentiel du temps dehors.
Au niveau gêne, il est vrai que la visibilité lors des maneuvres de port est réduite mais on s'habitue; pour le reste, j'ai toutes les drisses et prises de ris en pied de mat, donc pas de problème.
En ce qui concerne la qualité, franchement je suis très déçu: 4 ème saison à poste, les translucides sont très opacifiés, les coutures sont en train de lacher à plusieurs endroits, le bleu marine se décolore, le tissu devient légèrement perméable accrochant du coup des moisissures en de nombreux endroits...
Sur mon bateau précédent, j'avais acheté une capote NV Equipement qui était d'une qualité très largement supérieure... Je précise que je n'ai aucune action chez eux!
Bonnes navigations à tous

sonabia
Membre
Messages : 180
Enregistré le : 13 janv. 2008, 09:11
Bateau : RM 1050 N°64

Messagepar sonabia » 02 juin 2008, 09:09

Bonjour

bien d'accord avec pleine lune sur les 2 points (nav d'hiver = capote obligatoire et capote du chantier pas géniale). Un gros problème, c'est la coupe. Il n'y a pas de découpe au centre de l'arceau arrière, là ou se tient. Pas commode. Et comme la bôme est basse et la capote haute, attention les doigts... et les ragages de capote. Quant à la visibilité... heureusement qu'on peut regarder par la descente, au travers des "pare-brises" :).

question: quelqu'un a-t-il essayé de monter des vitres en plexiglass sur une capote en toile ?

merci et bonne nav.

Eric

Avatar de l’utilisateur
Jean Michel
Membre
Messages : 1775
Enregistré le : 24 févr. 2006, 09:24
Bateau : Salouti² RM 1050 N°105
Localisation : Golfe du Morbihan
Contact :

Messagepar Jean Michel » 02 juin 2008, 10:10

Bonjour,

Pour une bonne capote : tissu sunbrella +, et un arceau inox à l'arrière, pratique pour se tenir.
Au niveau des articulations et fixations , inox et non pas les machins en plastique.

La capote en option n'est pas à mon avis à la hauteur, par contre c'est vrai elle n'est pas chère.

Jean Michel.

RESKEBIL
Membre
Messages : 122
Enregistré le : 20 mars 2006, 17:25
Bateau : RM 1050 N° 30
Localisation : LAROCHELLE

Messagepar RESKEBIL » 03 juin 2008, 10:45

Fallait que cela arrive,

Après 3 saisons "sans capote" pour des raisons tant esthétiques que pratiques,
j'ai sauté le pas lors du dernier Pavois...après un été pourri !
La capote est en cours d'installation par Klein à LR, avec les options tout inox
et barre de tenue. Je me dis qu'avec le printemps humide je ne devrais pas
regretter cet achat.
Ma seule crainte réside dans l'affalage de la GV, pour qu'elle soit bien ferlée
dans le lazy-bag... et bien sûr la visibilité dans certaines approches.

Bon je ferai un bilan à l'automne


PS : J'ai vu dans les annonces de V & V qu'un RM1050 de 2004 était à vendre sur LR

o wimoweh
Membre
Messages : 267
Enregistré le : 28 mai 2006, 18:40
Bateau : RM 1050 N°44
Localisation : Port Blanc -Ile aux moines

Messagepar o wimoweh » 04 juin 2008, 17:15

Bonjour Reskebil.
Je n'ai pas de pb d'affalage dans les lazys avec une capote Klein.
Pour la visibilité, il y a juste les deux anneaux de tension arrière à décrocher (facilement une fois qu'elle est un peu rodée) pour la rabattre dans les manœuvres de port.
Conseil à tous :Ne pas lésiner sur l'option barre de tenue. Cela fait une main courante INDISPENSABLE.

Claudia
Membre
Messages : 52
Enregistré le : 19 févr. 2009, 10:18
Bateau : RM 1050 Kalinu N°38
Localisation : Sète

Messagepar Claudia » 01 mars 2010, 16:03

RESKEBIL a écrit :Bon je ferai un bilan à l'automne

Reskebill, alors, ce bilan de capote SVP ?
Coût facturé par KLEIN ?
Merci d'avance.


Retourner vers « Forum technique général »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités