[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/phpbb/session.php on line 621: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable
Cartographie faible coût et partagée à base de raspberry Pi et Opencpn

Cartographie faible coût et partagée à base de raspberry Pi et Opencpn

 

Partage écrans

Photo de la cartographie partagée depuis un raspberry Pi entre un PC une tablette et un écran connecté au rapberry Pi

 

Le système est basé sur le logiciel libre OpenCpn implanté sur un raspberry pi3 B (avec interface Wifi intégrée). La solution présentée a été testée avec

  • un Raspberry Pi 3B avec une carte µSD de 32 Goctets et le système d’exploitation raspbian buster desktop (2019-09-26-raspbian-buster )

  • Un convertisseur DC/DC 12V–> 5V 3A pour l’alimentation du raspberry. On trouve ce type de composant chez les vendeurs d’accessoires de caravaning ou chez les grands vendeurs en ligne

  • une connexion GPS+AIS existante ( Pour ma part j’utilise le matériel existant de mon RM: Furuno 32–>VHF RO4800 –> convertisseur RS232/USB Prolific

  • OpenCPN 5.0

  • Cartographie Atlantique+ Iles Britanniques OSenc 

  • fichiers marée et courant de Merak 56

Pour l’installation vous aurez besoin d’une connexion internet suffisamment performante. Il vous faut aussi le SSID et le mot de passe de votre box. Sur le PC d’installation

 

Voici la procédure à suivre:

Installer le Raspberry Pi.

  • De nombreux tutoriels existent suivant que vous avez un écran et un clavier (facile) ou pas (plus difficile).

  •  –  Dans le premier cas vous trouverez la méthode à suivre avec le lien ci-dessous

                           https://raspbian-france.fr/installer-raspbian-premier-demarrage-configuration/

      –  Dans le deuxième cas vous pouvez suivre la méthode du lien ci-dessous

                              https://raspbian-france.fr/raspberry-pi-sans-ecran-sans-clavier/

        Dans ce dernier cas il faut écrire le fichier « wpa_duplicate.conf » à la racine cela  permet de réaliser la connexion automatique du raspberry  à votre box au démarrage. Le fichier « ssh » qui ne contient rien est aussi absolument indispensable. Il faut disposer d’un utilitaire de connexion SSH fonctionnant sur le PC: putty est excellent .

Configurer le raspberry pi

On se connecte par la connexion SSH. En utilisant putty ( https://www.putty.org/) ) après avoir repéré l’adresse IP du raspberry sur la box si on a pas affecté d’adresse IP statique (On trouve l’adresse IP en allant à l’adresse de la box http://192.168.1.1 avec un navigateur quelconque et en repérant l’hôte raspberrypi) .

putty

fenêtre de connexion putty

 On obtient la fenêtre console suivante:

 

A la première connexion l’identifiant est : pi  et le mot de passe est raspberry. Lorsque qu’on est connecté en mode console on peut finir l’installation du raspberry Pi. Pour cela il faut taper la commande sudo raspi-config dans la console. On obtient  le menu suivant

  1. La première ligne permet de changer le mot de passe si besoin
  2. Inutile de modifier quoi que ce soit
  3. Boot options: choisir la dernière option :démarrage automatique du desktop sans login
  4. localisation options: choisir  fr_FR.UTF-8 UTF-8  et choisir la zone paris pour la « time zone »
  5. Interfacing options: P3 VNC activer cette option.

Il faut maintenant redémarrer le raspberry que l’on pourra contrôler depuis un PC avec VNC viewer.

Installer VNC viewer sur le PC

Pour contrôler le raspberry depuis un PC (c’est inutile si on a un écran et un clavier connectés au raspberry) on utilise realVNC viewer   (https://www.realvnc.com/fr/connect/download/viewer/). A la connexion on donne l’adresse IP du raspberry (à relever sur la box) et on est invité à se connecter au raspberry avec les identifiant et mot de passe du raspberry ( pi et raspberry par défaut). On obtient alors un écran comme celui ci et on peut travailler avec le raspberry directement. 

  • Installer Opencpn sur le raspberry

Rien de bien extraordinaire. On suit les instructions données sur le site de OpenCpn (Il faut que le RPI soit connecté à Internet)

https://opencpn.org/wiki/dokuwiki/doku.php?id=opencpn:opencpn_user_manual:getting_started:opencpn_installation:raspberrypi_rpi2

Pour installer les plug-ins vous pouvez suivre la méthode du wiki .

Une fois Opencpn et ses plug-ins installés on peut lancer Opencpn à partir du groupe Education (??) et tout fonctionne (comme d’hab pour ceux qui l’utilisent déjà) 

  • Installer les cartes O-charts (facultatif)

Si vous avez CM93 la seule chose à faire est d’indiquer à Opencpn le répertoire des cartes.

Vous pouvez utiliser des cartes mises à jour à un tarif raisonnable (~30€ pour la France Atlantique+ Iles britanniques) proposées par oeSENC Charts. https://o-charts.org/shop/index.php

Suivez les instructions du site pour l’installation. Il vous faudra au préalable installer le plugin Osenc pour OPenCpn en tapant l’instruction suivante dans une fenêtre console.

sudo apt-get install oesenc-pi

Pour les marées et courants on peut suivre les fichiers de Merak56.

Quand tout cela fonctionne on peut visualiser la carto sur son PC alors qu’elle tourne sur le Raspberry.

  • Installer le serveur WiFi

Si vous êtes chez vous où dans une zone desservie par un WIFi connu la méthode précédente suffit. Ce n’est évidemment pas le cas sur un bateau. Dans ce cas c’est le raspberry lui-même qui servira de hotspot WiFi . Pour créer le hotspot la méthode suivante fonctionne parfaitement  

https://raspbian-france.fr/creer-un-hotspot-wi-fi-en-moins-de-10-minutes-avec-la-raspberry-pi/ 

qui reprend la méthode décrite sur le site de Billz https://github.com/billz/raspap-webgui

Notez que la seule instruction à utiliser en mode console est:

wget -q https://git.io/voEUQ -O /tmp/raspap && bash /tmp/raspap

Une fois le hotspot créé et après redémarrage du Raspi vous devez voir le SSID raspi-webgui dans la liste des réseaux Wifi visibles par votre PC (ou tablette ou smartphone). Le mot de passe par défaut est: ChangeMe . Vous trouverez la façon de le changer sur le site de Billz 

Voilà votre système de cartographie partagée est prêt. Si vous voulez que Opencpn soit lancé au démarrage il vous suffit d’ouvrir une console et de taper

sudo nano  /etc/xdg/lxsession/LXDE-pi/autostart

pour éditer le fichier autostart qui s’exécute au boot de la machine. Il faut rajouter la ligne

@opencpn

à la fin du fichier l’écrire par CTRL-O et sortir par CTRL-X

Votre cartographie sera lancée à chaque démarrage du Raspi.

Utiliser la cartographie

On peut maintenant utiliser la cartographie sur tous les appareils disposant de realVNC (existe sous Apple, et Android) connectés sur le réseau raspi-webgui et avec le VNC configuré à l’adresse

10.3.141.1

Attention ne pas oublier de se connecter au réseau raspi-webgui (ou le nom que vous lui avez donné)

et voici mon écran de connexion:

 

Bon courage et bonne navigation 

Raymond sur  Planedenn 2, RM 10.60 n°38

image_pdf

3 Commentaires

  1. Pierre et Dolores

    Bonjour Raymond,
    Cela fait plaisir de voir quelqu’un qui maîtrise la Framboise. par manque de temps et surtout une tres grande appréhension vu mon niveau nul je n’ais pas franchis le pas.
    Maintenant que nous avons un spécialiste il me viens l’envie de me lancer dans ce projet pour la prochaine saison.
    Merci et a bientôt

  2. Matteo

    Un grand merci Raymond pour ce tuto super clair! Je sens que je vais essayer!

    Concernant le prérequis GPS+AIS, mon équipement Garmin fournit un WiFi mais à destination uniquement de l’App Garmin, peut-être sur son blog Francis Fustier propose-t-il des liaisons NMEA-2000 –> WiFi qui pourraient être utilisées.

    Deux points concernant les Raspberry:
    – Le 3B est de plus en plus difficile à trouver (délais très longs) maintenant que le 4 est sorti. Mais je ne vois rien dans le tuto qui soit spécifique au 3B, donc je suppose (mais à tester) qu’un 4 ferait aussi bien l’affaire.
    – La faiblesse habituelle des Raspberry est la qualité de leur alim (tension et connecteur). Il existe des supports de Raspberry qui résolvent ce problème (par exemple: Bistscope Blade Uno, https://fr.farnell.com/bitscope/bb01b/bitscope-lame-uno/dp/2546576?ost=BB01B+BITSCOPE+LAME+UNO&cfm=true&ddkey=https%3Afr-FR%2FElement14_France%2Fsearch).

    Pour Pierre: pas de soucis particuliers avec le Raspberry, c’est simplement un Linux sur une carte pas chère.
    Pour Raymond: pourquoi as-tu choisi cette version de Linux plutôt que celle distribuée par raspberrypi.org (Stretch si je suis à jour?)

    1. Raymond (Auteur de l'article)

      Bonsoir, Merci pour ces commentaires
      Je confirme un raspberry pi 4 ferait l’affaire. La distribution buster est la dernière c’est pourquoi je l’ai installée. Concernant la fiabilité de tout ça et notamment de l’alimentation je suis en train de faire quelques tests ( pour l’instant une semaine de fonctionnement non stop sans plantage). Je vous tiendrai au courant à la fin
      Amicalement

Laisser un commentaire

Connexion
Connexion

Connexion