RM 1050 Tobago, Irlande 2008

 

Cet été TOBAGO a choisi l’Irlande.

 

  • Départ de Lorient-Kernével le 19.07.08 à 8h30 avec un vent plein W dans le pif nous obligeant à louvoyer en jouant avec les courants, en passant au sud des Glénan. Prise d’un coffre à St Evette à minuit.
  • Départ de St Evette le lendemain à 11heures et passage du Raz de Sein au près, au début de la renverse avec un vent de NW contre le courant, nous contraignant encore à tirer un contre-bord vers l’W pendant 1h30 avant de rejoindre l’entrée du Four ; mais vers 17h le vent forcit encore contre le courant et les prévisions météo annonçant du N à NE 5 B pour la nuit, nous renonçons à l’escale prévue à Molène que nous n’avons pas revue depuis 3 ans. On se rabat vers Camaret où l’on peut recharger les batteries et faire quelques courses. Il manque toujours quelque chose malgré un avitaillement aussi complet que possible.
  • Départ de Camaret le 21.07.08 à12h et sortie par le chenal de la Helle sous le soleil. Passage de Ouessant vers 16h au moteur et traversée de la Manche au près sous GV+G avec un vent de NNW 4B. Curieusement, on ne reçoit pas les bulletins Navtex du Cross Corsen. En traversant les Scilly on essaie de prendre un fichier grib au passage mais en vain (trop mauvaise réception par le tel portable de JP alors que ça marchait en Espagne). On réussit juste à prendre le bulletin large de Météo France par le net (moins volumineux) qui nous annonce pétole de chez pétole. On fera presque toute la traversée Scilly-Irlande au moteur sur une mer d’huile. On touchera du vent d’ESE 3 ou 5 B seulement dans les 20 ou 30 derniers milles.
    Au total arrivée à Kinsale le 23.07.08 à 15h heure locale à l’entrée de la rivière (48 heures exactement de traversée entre Ouessant et Kinsale)
    Séjour de 4 jours à Kinsale avec soleil et temps légèrement orageux .
  • Après avoir récupéré notre fille à l’aéroport de Cork (1/2heure de bus), nous repartons vers l’ouest le 27.07.08.
  • Escale de 3 jours à Baltimore sur un corps mort, où il pleut presqu’en continu pendant 2 jours. Cuisine à bord et pubs le soir. Marie-So joue du violon à bord, en reprenant des ballades irlandaises et les airs entendus au pub de Kinsale.
  • Le 30.07.08 le ciel semble s’éclaircir et nous larguons les amarres vers 11h30 malgré les prévisions de vent SW 5 à 7, pour pénétrer dans le dédale des îles au fond de la baie par le « passage du nord-ouest », avant de rejoindre Mizen Head que l’on contourne en passant à 2 milles avec un vent de SW 4B, une mer devenant agitée et sous le soleil. Entrée dans la baie de Bantry vers 17h30 en contournant Bear Island par le nord, le temps d’apercevoir Castletownbear (un gros port de pêche), puis nous rejoignons Lawrence’s Cove à la pointe NE de l’île où il y a une petite marina mignonne mais finalement pas beaucoup d’êtres humains pour Marie-Sophie : des vaches, une épicerie, des douches, de l’électricité, de l’eau et du gasoil !

 

11

rencontre avec les dauphins

12

coucher de soleil sur la baie de Baltimore

13

Sherkin’s Island à l’W à l’entrée de la baie de Baltimore

15

 16

passage par le nord pour rejoindre Mizen Head

 17

 

 18

le rocher du Fastnet au loin en sortant de la baie de Baltimore

 19

l’approche de Mizen Head par le sud

 20

l’entrée de la baie de Bantry devant Bear Island

 22

les premiers sapins rive nord avant Castletownbear

 23

le port de pêche Castletownbear au loin

 24

Tobago au ponton à Lawrence’s Cove

 

  • Le lendemain on poursuit vers Glengarriff sous un temps un peu lugubre avec de gros nuages noirs au dessus de la verdure irlandaise, et des épaves coulées au milieu de la baie sur notre route. Nous sommes accueillis à Glengarriff par les phoques et des gamins en kayac, et finalement le crachin.
    Très beaux paysages avec des rochers lisses et des forêts de sapins ! Une nature presque vierge abrite quelques maisons isolées. En s’approchant du fond de la baie on aperçoit une végétation dense subtropicale entourant de belles villas (les effets du Gulf Stream dans cette baie hyper protégée).
    Très belle soirée musicale dans un petit pub.

 

 25

lumières changeantes entre soleil et averses

 26

à la recherche d’une épicerie…

 27

marée basse à Lawrence’s Cove

 28

 29

arrivée à Glengarriff

 30

 31

jardin privé

 32

 

  • On quitte Glengarriff le lendemain vers 11h sous le soleil, un air de violon et un vent d’W de 6 nœuds pour rejoindre Bantry avec un vent de 18 nœuds à l’arrivée (pas de cash à Glengarriff), d’où je raccompagnerai notre fille jusqu’à Cork par le bus pour son vol retour vers Lorient (pour moi ce sera une journée de bus aller-retour et beaucoup de lecture en se laissant conduire dans la sérénité sans souci de météo…).

 

 34  35

 36

Bantry

 37

 

 

  • Départ de Bantry le 03.08.08 à 7h30 pour les Scilly sous le ciel gris et le crachin avec un vent d’W 18 nœuds et la houle dans le nez, donc au moteur+GV car il y a de la route à faire…Petit à petit le soleil sort des nuages, la houle grossit et l’on progresse lentement. Ce n’est que vers 11h que l’on passe Sheap’s Head pour enfin abattre, dérouler le génois et couper le moteur. On descend assez vite vers Mizen Head puis le Fastnet au grand largue (vent d’W 4 B).Vers 18h le vent forcit et l’on navigue sous GV1ris+T, puis on prend le 2è ris dans la nuit vers 2h30, le vent étant régulièrement au dessus de 26-27 nœuds.

 

38 DSC05789 40 41

 

Arrivée à l’entrée de New Grimsby à 14h15 (BM) après une navigation de 186 milles en barrant à 2 le jour et sous pilote la nuit. Au total une moyenne de 6 nœuds mais surtout 24h entre le Fasnet et New Grimsby avec une moyenne de 6,2 nœuds.
Prise d’un coffre pour dormir !
Après 1 h de sommeil Jean-Michel de SALOUTI, ayant aperçu TOBAGO, nous appelle pour le rejoindre à l’approche de la PM au mouillage de Green Bay. Apéro-crevettes et super dîner préparé par Pascale et ses filles à bord de SALOUTI ! L’année dernière on s’était aperçu à Santander, cette année on se retrouve aux Scilly. Au fait le 27.07.08 nous avons aperçu entre Kinsale et Baltimore un RM gris clair qui croisait vers l’est, qui est-ce ?

Le lendemain pêche à la crevette très fructueuse, en compagnie de Pascale. Le soir Salouti appareille vers 18h pour la France. Le lendemain matin au réveil nous allons prendre un coffre à Nem-Grimsby afin d’éviter toute casse à l’échouage, car le vent SW a tourné au Sud en grimpant à 27-28 nœuds.

 

39

la pêche de crevettes de Pascale et Joëlle

43

cottages à Tresco

42 44

 

  • Départ des Scilly le 07.08.08 à 8h et route au grand largue d’emblée sur l’ouest de Ouessant car on avance vite dans un vent qui grimpe assez rapidement de 9 à 25 nœuds et les 2 rails de Ouessant sont passés avant le coucher de soleil. Après ça devient chaud à la pointe de Bretagne car le vent reste à 30 nœuds pendant 3-4 h et la mer est forte. On passe donc bien à distance de Ouessant et Sein pour éviter les déferlantes sur la chaussées de Sein. Le bateau s’est couché 2 ou 3 fois mais le pilote a toujours très bien tenu. On descendra bien Sud avant d’empanner sur la ligne de sonde des 100 mètres. Au total entre le phare du Creac’h par le travers et le point tournant on avale les 35 miles en 3 h avec le vent, la mer et le courant qui poussent très fort (11,6 nœuds de moyenne! sur le fond).

    Une poussée d’adrénaline en sus lorsque tournant le dos à la mer, calée à tribord, je me redresse pour contrôler à l’avant par dessus la capote … on est nez à nez avec un feu rouge ! C’est un navire qui devait arriver de l’arrière tribord à grande vitesse et est venu nous croiser à notre nez dans le SW de Sein. Nous a-t’il vu ?… Tout ça pour dire que contrairement aux rails, la bouée W de Sein est très fréquentée et dans tous les sens par des bateaux allant chercher ou quittant les rails.
    Arrivée aux Glénan (la Chambre) le 08.08.08 vers 16 h heure française sous le soleil tandis que SALOUTI s’inquiète de notre sort; il vient d’arriver à Loctudy. Au total une navigation de 188 miles. Dîner sur St Nicolas. Le lendemain baignade, douchage, shampooingnage et pain chaud dans le four ! Repos,farniente ; le vent SW et la pluie, c’est seulement la nuit, mais grand soleil le jour.

 

45

reflet argenté sur les Glénan

46

entre Bannanec et St Nicolas,Fort Cigogne en arriére-plan

47

 

Arrivée à Kernével le 10.08.08 vers 16h, contents du périple, mais l’esprit un peu décalé pour un reprise de travail le lendemain !

 

image_pdf

Laisser un commentaire

Se connecter

Derniers Commentaires

Dernières photos de la galerie

image 800JAUNE.jpg image 800JAUNE2.jpg